a F&eacuted&eacuteration malienne de football vient de fixer la date et le lieu du match qui opposera le Mali au Maroc pour le compte de la quatri&egraveme journ&eacutee du groupe C des &eacuteliminatoires de la Coupe du monde FIFA 2018 dont les phases finales sont pr&eacutevues en Russie.
Ce match aura lieu le 5 septembre prochain au stade Modibo Keita &agrave Bamako, quatre jours apr&egraves le face-&agrave-face maroco-malien programm&eacute le 1er septembre &agrave partir de 21 heures au Complexe Moulay Abdellah &agrave Rabat. Le Onze national troquera ainsi les Grands stades de Marrakech et d’Agadir pour le complexe de la capitale, pelouse sur laquelle il ne s’&eacutetait plus produit depuis le 4 septembre 2016 &agrave l’occasion d’une rencontre remport&eacutee aux d&eacutepens de la s&eacutelection de Sao Tom&eacute pour le compte des &eacuteliminatoires de la CAN 2017 qui s’est d&eacuteroul&eacutee au Gabon. Le match contre le Mali rev&ecirctira une importance capitale pour ne pas dire d&eacutecisive dans la course &agrave la qualification aux phases finales de la Coupe du monde. Apr&egraves les deux nuls blancs conc&eacuted&eacutes au cours des deux premi&egraveres manches respectivement devant le Gabon &agrave Franceville et la C&ocircte d’Ivoire &agrave Marrakech, l’&eacutequipe nationale se trouve somm&eacutee de secouer le cocotier pour boucler la phase aller de ce groupe sur une bonne note susceptible de raviver ses chances de pr&eacutesence &agrave l’&eacutedition russe. L’entame de la phase retour sera donc du c&ocirct&eacute du Mali, sachant que les deux derniers matches de ces &eacuteliminatoires seront contre le Gabon &agrave domicile et la C&ocircte d’Ivoire &agrave Abidjan, respectivement d&eacutebut octobre et novembre prochains. D’ici l&agrave, la s&eacutelection marocaine r&eacutecup&eacutererait certains de ses &eacutel&eacutements cl&eacutes, comme Mehdi Benatia et Hakim Ziyech. Le retour de ce dernier est imminent et devrait &ecirctre officialis&eacute &agrave l’issue de la rencontre pr&eacutevue entre le pr&eacutesident de la FRMF, Fouzi Lakja&acirc, et le s&eacutelectionneur national, Herv&eacute Renard, avec comme ordre du jour dissiper les malentendus et examiner le programme de pr&eacuteparation de l’EN pour les prochaines &eacutech&eacuteances officielles.
Il convient de rappeler que seule la premi&egravere &eacutequipe nationale de chaque groupe d&eacutecrochera le billet qualifiant aux phases finales du Mondial russe.