La CAF innocente Fouzi Lekjaa et met à l’amende le Wydad et la RSB

La commission de discipline de la confédération africaine de football a décidé, mardi, de ne pas sanctionner le président de la Fédération Royale Marocaine Fouzi Lekjaa dans la plainte déposé par la fédération éthiopienne de football pour agression à l’encontre de l’arbitre de la finale de la Coupe de la Confédération 2018-2019, Bamlak Tessema.

L’instance disciplinaire de la CAF a conclu que le rapport du commissaire du match Gustavo Ndong comprenait des déclarations ambiguës de la partie plaignante sur la nature de l’agression dont a été victime l’arbitre du match, l’éthiopien, Bamlak Tessema. Se basant sur ce rapport, la commission de discipline a décidé qu’il n’y avait pas de bases solides pour sanctionner Fouzi Lekjaa.

Rappelons que le président de la FRMF avait été accusé par l’arbitre éthiopien de la rencontre, Bamlak Tessema, de tentative d’agression.En attendant une décision sur la finale de la Ligue des champions, le WAC et l’EST devront s’acquitter chacun d’une amende de 15.000 dollars en raison de l’utilisation des fumigènes, d’engins pyrotechniques et le jet de bombes sonores et de bouteilles d’eau sur la surface de jeu, par leurs supporters respectifs.

La CAF a eu la main lourde sur la Renaissance Berkane. Finaliste malheureux de la Coupe de la Confédération, le club de l’Oriental s’est vu infliger un total de sanctions financières de 55.000 dollars, dont 22.500 pour l’utilisation de pétards et de lasers, surtout lors de la première mi-temps du match aller et «jet de missiles» (sic).

Le club devra également débourser la somme de 30.000 dollars en raison de «gestes agressifs envers les officiels de match de la part de quelques joueurs et dirigeants», en plus de «conduite violente et anti-sportive de la part du staff» lors du match retour au stade Borj Al Arab à Alexandrie.

Le latéral droit Omar Namsaoui est suspendu pour un total de 4 rencontres au niveau continental. Une sanction assortie d’une amende de 10.000 dollars que l’ancien du MAS devra débourser. Le Zamalek a également fait l’objet d’une sanction pécuniaire de l’ordre de 22.500 dollars à cause de l’utilisation par ses supporters de fumigènes, de lasers et pour avoir jeté des bouteilles sur l’aire de jeu.

Enfin, les allégations de l’arbitre Bamlak Tessema, qui avait accusé Fouzi Lekjaâ de lui avoir asséné un coup de tête, ont été rejetées. Selon la CAF, le rapport de l’arbitre ne concorde pas avec celui du commissaire de match, l’Équato-guinéen Gustavo Ndong Edu. «La commission de discipline a décidé qu’il n’y a pas suffisamment de preuves solides et corroborées pour prouver la culpabilité de M. Fouzi Lekjaâ»