Le champion de Kick Boxing marocain, Badr Hari, purge une peine de 7 mois dans une prison hollandaise après que la Cour Suprême de LaHaye a confirmé sa condamnation pour agression contre un homme d’affaires hollandais.

Mais Badr ne s’est pas résigné à rester cloîtré entre les quatre murs de sa cellule. Il a décidé de poursuive ses préparations physiques et techniques en vue de prendre sa revanche sur Rico Verhoven contre lequel il avait perdu au mois de décembre dernier, suite à un abandon pour cause de fracture du bras droit.
Hari profite donc des infrastructures sportives de la prison, notamment une salle bien équipée pour travailler sa condition physique et effectuer des exercices techniques quotidiennement pendant deux heures.