Le kickboxeur marocain Badr Hari poursuit actuellement son incarcération dans un centre pénitencier aux Pays-Bas loin des lumières des médias.

 
 
D’après l’avocate du champion marocain, ce dernier aurait demandé d’être mis dans une cellule individuelle et d’être le plus loin possible des regards et des flashs des journalistes.
 
Pour rappel, Badr Hari fut condamné par le tribunal de Lahay à 7 mois de prison ferme pour une agression sur un homme d’affaires en 2012. Par conséquent, Hari s’est rendu au début de ce mois aux autorités hollandaises.