Nabil Dirar a admis que les Monégasques, derrière Paris au coup d’envoi, redoutaient particulièrement ce déplacement à Lyon. Mais, fort de cette victoire (1-2), Monaco en ressort avec un vrai supplément de confiance pour la fin de saison.

Nabil Dirar entend bien résister à la pression mise par le Paris Saint-Germain : ”Nous avons cinq finales à jouer et à gagner”. Mais le milieu de l’ASM est confiant après la nouvelle victoire des siens, dimanche soir sur la pelouse du Parc OL (1-2).