La Confédération africaine de football (CAF) a fixé la date du 7 août pour examiner de nouveau l’affaire opposant le Wydad de Casablanca et l’Espérance de Tunis à propos de la finale-retour de la Ligue des champions d’Afrique 2019.

La finale de retour de la Ligue des champions d’Afrique ayant opposée l’Espérance de Tunis et le Wydad de Casablanca et qui n’est pas arrivée à terme continue de secouer la Confédération africaine de football. Dimanche, la CAF a informé les deux équipes qu’elle statuera sur ce dossier le 7 août.

La CAF a, en outre, informé toutes les parties prenantes de ce dossier (WAC-Espérance de Tunis et la Fédération tunisienne de football) qu’elle a ouvert un dossier sur la possible transgression des articles 82, 83 et 151 du code disciplinaires de la CAF.

Afin que chacune des parties puisse défendre ses intérêts, l’instance footballistique continentale invite ces dernières à fournir par écrit leurs plaidoiries avant le 6 août.