Le jeune prodige de Manchester City, Brahim Diaz, que nous citons régulièrement comme ce soir avec la vidéo de son best-off, a trompé bien plus d’un avec son prénom.

En effet, alors que suiveurs et supporters attribuaient des origines marocaines au jeune milieu de terrain espagnol, il s’avère qu’il n’en est rien, selon la précision qui nous a été livrée ce soir. A en croire notre source très bien informée du dossier monté par la DTN, le seul lien que Brahim Diaz possède avec le Maroc, c’est le lieu de naissance des parents qui ont vu le jour dans l’enclave “espagnole” de Melilla réclamée par le Maroc. Brahim est donc administrativement un joueur espagnol, de parents tous deux espagnols, nous a-t-on précisé.
Dossier clos…