Le Portugais, Jorge Costa a été limogé par la Fédération Gabonaise de Football (Fegafoot) sous les ordres du palais présidentiel, annonce la presse du pays qui précise que la décision a été prise à moins d’une semaine d’un match au Mali, afin de donner un nouveau souffle aux Panthères.

C’est donc officiel, Jorge Costa n’est plus le sélectionneur du Gabon, il a été remplacé par le sélectionneur national par intérim, José Garrido, qui animera une conférence de presse ce samedi 5 novembre 2016 en marge du match crucial qui opposera les Panthères aux Aigles Maliens ce 12 novembre à Bamako en qualifications pour la Coupe du monde 2018.
Le match nul (0-0) des Panthères contre les Lions de l’Atlas à Franceville a donc finalement eu raison des ambitions du Portugais, Jorge Costa , pourtant optimiste et dopé par la prolongation de son contrat l’été dernier alors qu’il était déjà fort critiqué.
« Costa n’est pas responsable de tout. Il a été lâché de toutes parts. Car il y a des joueurs qui font ce qu’ils veulent. Des cadres ne viennent s’entraîner que deux ou trois jours avant les matches, alors qu’ils sont au Gabon depuis plusieurs jours. Il y a des clans, et certains repas ne sont pas pris en commun. Et au niveau du staff technique, c’est pareil : les Européens et les Gabonais communiquent très peu. Il n’est pas rare qu’ils mangent à des tables séparées », explique un proche des Panthères.