Le ministère Egyptien de la Jeunesse et des Sports prévoit de nouvelles restrictions sur la signature de contrats avec les entraineurs étrangers dans toutes les disciplines sportives, apprend-t-on ce mardu.

Ces restrictions portent sur l’interdiction de signer un quelconque contrat sans avoir au préalable obtenu une autorisation écrite du ministère. Tout renouvellement de contrat d’entraineurs étrangers déla engagés ne peut désormais être reconduit sans une autorisation délivrée par le dite ministère.
Par ailleurs, les salaires des entraineurs étrangers doivent être obligatoirement versés en monnaie locale, la livre égyptienne, à compter de début novembre 2016.