Depuis la décision de l’entraîneur du FUS Walid Regragui d’écarter définitivement le meilleur joueur du championnat national 2015/2016 pour lui faire payer sa décision de refuser de prolonger avec le club R’bati, le FUS a enchaîné les échecs l’un après l’autre.

En effet, les 10 jours qui ont suivi la mise à l’écart de Batna, ont connu l’évaporation de 3 titres qui semblaient être à la portée du champion du Maroc en titre : Elimination en demi finale de la Coupe de la CAF face au MOB, élimination en  quart de finale de la Coupe du Trône face à l’OCS et défaite en Super Coupe de l’Amitié face à Al Ahly Dubaï.
 
On se demande si Walid Regragui qui déclarait lors d’une conférence de presse avec un ton sûr et stricte:”le FUS n’a pas besoin de Batna et il est capable de remporter des titres sans lui” pense toujours la même chose ..