L’entraîneur du Moghreb Athletic de Tétouan, Sergio Lobera, vient de parler de son expérience marocaine dans les colonnes du journal espagnol Marca, qui a donné la parole à plusieurs entraineurs espagnols évoluant au-delà des frontières ibériques.

«Les entraîneurs sont mieux valorisés au Maroc», a confié Sergio Lobera, dans un entretien paru dans le numéro du lundi du journal madrilène Marca. Et d’ajouter, pour étayer ses propos avec une comparaison : «Seules 7 équipes en  première division espagnole peuvent payer l’équivalent de mon salaire au Maroc.»

L’ancien entraineur de La Massia et formateur à la pépinière du FC Barcelone a précisé qu’«après avoir entraîné en Espagne, mon expérience à l’étranger m’a beaucoup aidé en tant que technicien.»

Et le jeune entraîneur de 39 ans de conclure: «Le football est le même partout dans le monde, mais il est clair que je pense à rentrer en Espagne pour mes futurs projets.»