Fédération royale marocaine de football

Les joueurs évoluant dans des clubs amateurs au Maroc sont privés de salaire par leurs employeurs. Un comportement que la Ligue nationale de football amateur n’apprécie pas du tout.

Sur instructions de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), elle a menacé de prononcer des sanctions à l’égard des clubs concernés. C’est ainsi qu’elle leur a envoyé un communiqué pour les appeler à faire preuve de solidarité avec les joueurs et les entraîneurs en cette période difficile.

La Ligue nationale de football amateur est d’autant plus indignée que les clubs qui refusent de payer leurs joueurs ont bénéficié de la troisième tranche de la subvention qui leur est allouée. Des fonds qui, en principe, devraient leur permettre de gérer cette situation sans courir le risque de sombrer.