Samir Sobha, président de la Mauritius Football Association, a présenté ses excuses au Royaume du Maroc, à la Fédération Royale Marocaine de Futsal et à la Confédération africaine de football.

Samir Sobha indique qu’il ne pouvait faire autrement que retirer le Club M de la compétition. Une compétition qui, apparemment, où le Club M n’aurait jamais dû participer. Et Samir Sobha d’enfoncer des clous dans son propre cercueil.

Il a expliqué que l’Afrique du Sud a exigé qu’il ne fallait pas participer à ce tournoi car il se déroulait à Laâyoune. Sauf qu’au lieu de vérifier avec le gouvernement mauricien, la MFA y a tout de même envoyé le Club M.

Samir Sobha soutient que le gouvernement, qui n’interfère pas dans les affaires de la fédération, ne savait pas où se déroulait la compétition
.
Le tournoi en question est la Coupe d’Afrique des nations de futsal. Il a lieu à Laâyoune, qui est la ville principale du Sahara occidental. Maurice, qui soutenait le front des séparatistes marocains, a décidé en 2014, de ne plus le reconnaître avant de changer d’avis en 2015.

Le ministère a déboursé 71.600 dollars, soit Rs 2 649 200, pour les frais d’hébergement et de déplacement.

De plus, la Confédération africaine de football a suspendu la MFA pour deux ans et celle-ci devra s’acquitter d’une amende de 75.000 dollars, soit Rs 2 775 000.

zinfos-moris