Badou Zaki était l’une des priorités de la direction du MC d’Alger pour reprendre en main le club de la capitale. Mais il semble les dirigeants algériens auraient définitivement abandonné cette piste.

D’après la presse voisine, le patron du MCA, Abdenacer Almas, devait rallier le Maroc pour rencontrer pour entamer les négociations avec Zaki.

Il a finalement annulé son voyage à la dernière minute, remettant ainsi en cause l’engagement de Badou Zaki.

Rien n’a filtré sur les raisons de l’annulation de ce voyage. Cependant certaines sources affirment que la piste Badou Zaki aurait été abandonnée car trop coûteuse.

Almas devrait se tourner vers les deux autres pistes encore en lice. Il s’agit du marocain Rachid Taoussi sans emploi, et du tunisien Aymen Zelfani, actuel coach de la formation omanie de Dhofar.