Botola: La grande valse des entraîneurs continue

Il y a comme un air de déjà vu qui souffle sur la Botola marocaine. Rien de nouveau à signaler. Juste l’hémorragie malheureuse des entraîneurs qui se poursuit. Sur 16 clubs qui évoluent en première division, 11 ont déjà changé leur coach. C’est au tour d’Aziz El Amri

Mounir Jaouni ( RSB ) Patrice Carteron ( Raja) , Nabil Neghiz( IRT), Miguel Angel Gamondi ( HUSA ) Hassan Benabicha ( RCOZ) Rachid Taoussi(OCK) Mourad Fallah ( RBM) Youssef Fertout ( RCAZ) Badou Zaki ( DHJ)Said Seddiki (Cayb) et Aziz Amri ( RBM) .Arrivé début décembre dernier, Aziz El Amri quitte déjà le Raja Beni Mellal.

Mécontent de la gestion du club, et englué en queue de classement, le technicien de 70 ans jette l’éponge.En grande difficulté depuis le début de la saison, le Raja Beni Mellal avait limogé Morad Falah et nommé à sa place Aziz El Amri dans le but de relancer une saison bien mal engagée.

Mais finalement, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu, puisque le RBM n’est pas parvenu à s’imposer une seule fois en championnat après 11 matchs joués. Bilan: 10 défaites et un nul.
Depuis son arrivée début décembre dernier, le technicien de 70 ans a dirigé quatre matchs, sans enregistrer le moindre point. Il s’est d’abord incliné face au Hassania d’Agadir (1-3) puis à domicile contre le Wydad (1-2) avant de chuter à nouveau face au Mouloudia d’Oujda sur le même score. La dernière défaite date de lundi dernier sur le terrain de la Renaissance Sportive de Berkane (1-0). La réaction de Yassine Salhi la recrue du mercato hivernal  du  Raja Beni Mellal sur la situation du club….