Les éloges du commentateur Hafid Darragi pour Achraf Hakimi

S’il y a un joueur marocain qui a brillé de mille feux en 2019, c’est bel et bien Achraf Hakimi.  Les éloges du commentateur Hafid Darragi pour Achraf Hakimi  et un retour  sur la formidable saison du Lions de l’Atlas . Pour la deuxième année consécutive, le Marocain remporte le prix de meilleur jeune joueur africain, devançant les Nigérians Victor Osimhen (Lille) et Samuel Chukwueze (Villarreal).

Une nouvelle récompense qui s’ajoute à celle du meilleur jeune joueur arabe, reçue il y a quelques jours à Dubaï lors de la 11ème édition de Globe Soccer Awards. Élément clé du Borussia Dortmund… Ci dessous les éloges du commentateur Hafid Darragi

Des distinctions tout à l’honneur d’Achraf Hakimi, dont le potentiel intéresse actuellement les plus grands cadors européens. Le joueur du Borussia Dortmund a explosé dans la Ruhr avec un style atypique de défenseur contre-attaquant. À seulement 21 ans, il est devenu titulaire indiscutable, indifféremment placé sur le côté droit ou gauche, voire au milieu de terrain, mais toujours porté sur l’offensive.

Prêté par le Real Madrid depuis l’été 2018, Achraf Hakimi s’est imposé comme un élément de base des Jaune et Noir, dauphins du Bayern la saison dernière.

En 2019, le Marocain compte 8 buts, dont deux doublés en Ligue des champions ainsi que 7 passes décisives. Il avait, pour rappel, frappé fort sur le terrain du Slavia Prague (2-0) en octobre dernier avec deux buts en contre, l’un venant du côté droit, l’autre du gauche. Un mois plus tard, il a récidivé contre l’Inter Milan dans un contexte nettement plus difficile. Mené (0-2) à la pause, Il a permis aux Borussen, grâce à son deuxième doublé dans la compétition, de renverser la vapeur pour s’imposer finalement (3-2).

Ses performances en C1 lui ont même valu d’être parmi les 11 joueurs les plus prometteurs de la Ligue des Champions en 2019, révélés par l’UEFA.

Speedy Hakimi

Outre ses nombreuses performances, Achraf Hakimi a battu cette année un record historique. Le 17 décembre dernier, il a été flashé à 36,2 km/h lors d’un match de championnat face au RP Leipzig (3-3), devenant ainsi le joueur le plus rapide de l’histoire de la Bundesliga. Derrière lui, le latéral droit de Cologne, Ehizibue (35,85km/h), et le Français Kingsley Coman du Bayern (35,66km/h).

Un échec avec le Maroc

Avec le onze national, Achraf Hakimi compte, cette année, un seul but marqué sous les ordres de Vahid Halilhodžić sur la pelouse du Burundi, lors de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021. Mais son année avec les Lions de l’Atlas est surtout marquée par sa participation à la CAN 2019, où il a été titularisé par Hervé Renard lors des quatres matchs joués en Égypte. Malgré une élimination précoce en huitièmes de finale, Hakimi a fait le job lors de son premier tournoi africain avec le Maroc. Il faisait d’ailleurs partie de l’équipe type du 1er tour désignée par la CAF.

Valeur en hausse

Les chiffres ne mentent pas! Hakimi, grâce à sa trajectoire exceptionnelle ces derniers mois, Hakimi a fait exploser sa valeur marchande. En l’espace de 10 mois seulement, son prix est passé de 30 à 45 millions d’euros, selon les dernières données de Transfermarkt (site spécialisé dans la classification des joueurs).

Achraf Hakimi a su saisir sa chance sous les couleurs du Borussia Dortmund. Bien conscients de détenir une pépite en leurs rangs, les dirigeants allemands espèrent convaincre le Real de leur laisser une saison de plus le jeune crack. Pas sûr cependant que la Casa Blanca accepte de se priver d’un joueur qui dispose de nombreux prétendants à travers l’Europe, tels le Bayern Munich ou encore la Juventus Turin.