Lourdement battu sur la pelouse du Benfica Lisbonne ce mardi (3-0), le Zénith Saint-Pétersbourg, deuxième avant la dernière journée, a finalement terminé quatrième du groupe G de Ligue des champions.Sa prestation en vidéo ci dessous

Benfica a fini troisième du groupe G de la Ligue des Champions, décrochant son déversement en Ligue Europa grâce au match nul entre Lyon et Leipzig (2-2), hier soir toujours.

“J’aimerais aller jusqu’en finale de la Ligue Europa”, a ensuite déclaré le milieu de terrain en zone mixte, affichant ses ambitions tout en admettant que “le chemin sera long” vu le poids des équipes engagées en 16es de finale (Inter Milan, Manchester United, Ajax Amsterdam…).

Benfica, troisième, jouera les 16es de finale de la Ligue Europa.Le Zénith et Benfica, à égalité avec 7 points, ont été départagés par leur affrontement direct (3-1 pour le Zénith en Russie, et donc 3-0 pour Benfica à Lisbonne)Face à un Zénith privé de nombreux éléments (Malcom, Mammana, Kouzyaïev, Rakytskiy, Jirkov, Driussi…), Benfica a dominé la première période sans pouvoir conclure. Saint-Pétersbourg a eu beaucoup de mal à se présenter dans les trente derniers mètres portugais, à l’image d’un Dziouba très juste mais forcé de décrocher à la ligne médiane pour toucher des ballons. À force d’étirer le bloc russe, qui restait pourtant sur cinq victoires de rang toutes compétitions confondues, Benfica l’a déchiré en début de seconde période.Après une belle action collective, Vinicius, en pivot, a écarté vers Pizzi dont le centre a été coupé victorieusement par Cervi (47e). Gabriel Pires a buté sur Kerjakov dans la foulée (52e), mais le but du break a fini par arriver tout de même, après une main dans la surface de Douglas Santos, qui a été expulsé pour un second avertissement (56e). Pizzi a transformé le penalty (58e) et les vagues ont continué à déferler face au but russe. Le défenseur Osorio a notamment sauvé sur sa ligne une frappe de Cervi (64e). Si Azmoun a buté sur Vlachodimos (77e) en guise de réaction d’orgueil, il a marqué contre son camp peu après (80e), après une mésentente sur corner.