Coupe de la CAF: La RSB tentera de confirmer son leadership à Lusaka

Leader du groupe C après sa victoire écrasante face à l’ESAE FC, la Renaissance de Berkane doit négocier un périlleux déplacement à Lusaka, où elle affronte, ce dimanche à 14 h, Zanaco FC. Les Oranges, privés de Larbi Naji, espèrent poursuivre leur série d’invincibilité qui dure depuis 5 matchs.

Sur une pente ascendante depuis le début de la saison, la Renaissance de Berkane affronte, ce dimanche à Lusaka, le club zambien de Zanaco FC, pour le compte de la deuxième journée du groupe C en Coupe de la Confédération. Les Orientaux, qui ont étrillé l’ESAE FC (3-0) lors de la première journée, n’ont pas connu la défaite depuis fin octobre et le revers concédé à Madagascar face à Fosa Juniors. Depuis, les hommes de Tarek Sektioui se sont imposés sur deux terrains difficiles, à Oujda face au Mouloudia et à Casablanca face au Wydad. Autant dire que le moral est au beau fixe au sein des troupes orientales, surtout si on prend en compte les statistiques probantes. En cinq matchs, les Berkanis n’ont encaissé qu’un seul but, alors qu’ils en ont inscrit la bagatelle de 13 buts. La RSB peut remercier son international burkinabé, Alain Traoré, auteur de deux buts et 5 passes décisives en cinq matchs, dont deux rencontres qu’il a entamées sur le banc de touche.
En face, Zanaco FC n’est plus l’équipe émérite d’il y a quelques saisons. Absente du palmarès du championnat de Zambie depuis 2016, la formation de Lusaka s’est renforcée avec pas moins de 8 recrutements durant le mercato estival. De plus, le club peut compter sur un soutien symbolique de choix. En effet, les joueurs ont reçu la visite du Président de la République de Zambie, Edgar Lungu, qui les a exhortés à remporter ce duel face à la RSB et a même promis de faire le nécessaire pour assister à la rencontre. Autant dire que la pression sera énorme sur les épaules des joueurs des deux camps, pour un match qui n’est pourtant pas décisif pour la qualification en quart de finale de la compétition.