Laissé sur le banc vendredi soir lors du match entre Al Ahly et les Soudanais d’Al Hilal en Ligue des champions, Walid Azaro a provoqué une crise au sein du club cairote.
Walid Azaro n’a pas fait partie du onze de René Weiler vendredi soir pour le match entre Al Ahly et Al Hilal (2-1), en match de 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions CAF.

Alors que le Marocain croyait qu’il allait faire son entrée en jeu à la 80e, le coach suisse des Cairotes a préféré Marwan Mohsen à la place de Junior Ajayi comme troisième changement. Une décision qui n’a pas plu à l’ancien joueur du Difaâ El Hassani d’El Jadida qui a, selon la presse, égyptienne, manifesté sa colère en jetant le maillot du club par terre.

Interrogé sur cet incident en conférence de presse, René Weiler n’a pas voulu commenter. Mais selon plusieurs sources, une réunion aura lieu entre le coach d’Al Ahly et Walid Azaro, pour que ce dernier s’explique sur son comportement, jugé inacceptable au sein des Diables Rouges.