Les Rouches du Standard se sont difficilement imposés contre le Cercle de Bruges à Liège. Il a a fallu un Amallah très inspiré pour permettre à son équipe d’empocher les 3 points à domicile.

En effet, les coéquipiers de Sélim Amallah et du capitaine Mehdi Carcela ont éprouvé beaucoup de peines pour venir à bout de la lanterne rouge. grâce à un but in extremis d’Avenatti. Les Rouches n’ont guère brillé hormis Selim Amallah qui ouvrira le score avant de se transformer en passeur décisif sur le second but.

Sifflés par leurs propres supporters durant la rencontre, les Rouches se sont mis d’accord en fin de match de ne pas saluer les supporters malgré la victoire.
« On joue énormément de matchs, on a un gros manque de fraîcheur et on a besoin de ce public. Donc, si dès que t’encaisses un but, le public te siffle, ça donne un gros coup au moral aux joueurs », a expliqué Amallah.

Et d’ajouter : « Aujourd’hui, on a donc décidé de les saluer de loin, mais de rentrer par la suite » explique Selim Amallah, buteur et passeur face au Cercle.
Rappelons que Mehdi Carcela et Selim Amallah ont été titularisés ce dimanche face à Bruges. Le dernier a déja inscrit 5 buts depuis le début de sa première saison avec le maillot du Standard.