Rien ne va plus à la Fédération Royale Marocaine de Tennis. Trois membres du bureau fédéral de la FRMT ont déposé leur démissions auprès du secrétariat général de la fédération, en guise de protestation contre la politique menée par le président de la FRMT et la direction technique nationale.
 
«On ne croit plus à la politique que mène la fédération depuis sept ans. Ce projet n’a pas atteint les résultats escomptés. Logiquement, il faut lui apporter des modifications sinon on va droit au mur. », a déclaré Mohamed Benhammou, membre du bureau fédéral de la Fédération Royale Marocaine de Tennis et membre du comité du club d’El Jadida, lors d’une interview accordée au quotidien Le Matin du Sahara. Et de poursuivre: «Le projet fédéral doit intégrer les clubs dans sa politique de formation. Il doit mettre l’accent sur le rôle des clubs dans la formation et non pas sur celui de la FRMT. Dans tous les pays, se sont les clubs qui forment et non pas les fédérations. »