Les membres de la sélection marocaine de cyclisme continuent de surfer sur la planche du succès concernant le classement Africa Tour (individuel et par équipes) , selon le communiqué publié mardi 26 mai 2015 par l’Union cycliste internationale (UCI) .

Au classement individuel, le Marocain le champion Mraouni Salaheddine  (23ans ) et qui se trouve depuis le mois de Mars au Centre Mondial de Cyclisme à Aigle (Suisse ) en vue de participer à des Tours européens , a conquit la place de leader africain avec 241 points après avoir signé une bonne saison 2015 marquée par de bonnes prestations lors des différentes courses dont les Tours du Gabon, d’Algérie et du Rwanda ,l’Afrique du Sud , et l’Égypte .

La 2ème place du classement continental revient au champion marocain Essaid Abelouach (180 points ) et 3ème l’Eriteryien Mekseb DEBSAY(175,67 pts) Et 4ème l’Algérien Hicham Chaabane , qui fut contrôlé positif lors du dernier Tour de l’Algérie (174) , le tunisien professionnel Rafaa Chtioui (173) suivi de l’autre Marocain Anasse Ait Abdia (142 pts).

Les coureurs nationaux qui figurent parmi le top 10 africain , comme on le sait ont été privés de participer au Grand Tour de l’Algérie (Mars 2015) , à cause de l’inclusion de la Pseudo « RASD » ce qui les handicapés au niveau collectif :

C’est ainsi qu’au niveau du classement par équipes, et en attendant la mise à jour du classement et l’annulation des points du Coureur Algerien Hicham Chaabane , contrôlé positif , la sélection marocaine est actuellement 2ème avec un total de 888 points devant l’Afrique du Sud (822,48 pts) .et l’Algérie (1063, pts), .

Dans une déclaration à la MAP, le président de la Fédération Royale Marocaine de cyclisme,Me Mohamed Belmahi, a indiqué que ce classement, qui qualifie le cyclisme marocain pour les championnats du Monde (septembre 2015 ) , n’est pas définitif .

Nos champions qui ont pu se frotter à des coureurs de haut niveau , propulse le cyclisme national vers les structures de professionnalisme . L e succès constant et continue depuis 2009 à nos jours est le fruit du travail mené par la Fédération, le staff technique , les clubs et ligues ainsi que de l’implication de ses partenaires, appelant à poursuivre le travail notamment en matière d’infrastructures, et le soutien effectif des clubs locaux , pour faire du cyclisme un « véritable sport au Maroc » et du vélo un moyen de locomotion propre