Appr&eacutecier le concept ou la cause d’une association ne signifie en aucun cas l’exempter de contr&ocircle et de critiques quant &agrave sa mani&egravere d’atteindre les objectifs fix&eacutes. Lorsque la dite association brasse beaucoup d’argent alors qu’elle arbore le caract&egravere &laquosans but lucratif&raquo, il devient n&eacutecessaire, voire obligatoire de jeter un coup de &oeligil dans la tr&eacutesorerie et la comptabilit&eacute d’une association subsidi&eacutee par la FIFPro.
Chose que ni la FIFPro, ni la FRMF, ni le Minist&egravere des Finances du Royaume ne font avec l’association Marocaine des Footballeurs (AMF) ch&egravere &agrave l’ex-international Marocain, Mustapha El-Haddaoui. A partir de quelques informations s&ucircres que nous avons obtenues, nous avons d&eacutecid&eacute de mener une petite enqu&ecircte pour en savoir un peu plus sur la gestion de l’association et sur les membres qui la composent. Nous nous sommes bien &eacutevidemment heurt&eacutes &agrave un mur de silence !! Aucune adresse mail et aucun n&deg de t&eacutelephone des membres du conseil administratif ne figurent sur le site officiel de l’association. Circulez, il n’y a rien &agrave dire… Un membre imminent de la FIFPro nous a certifi&eacute que l’Association Marocaine de Football percevait un montant annuel de 200.000 Dollars depuis sa cr&eacuteation par Mustapha El-Haddaoui en 2007. Au total, l’AMF aurait re&ccedilu de la FIFPro un montant total sup&eacuterieur &agrave 1.000.000 Dollars en 6 ans d’existence officielle.
Cette association, tenue de main de fer par El-Haddaoui, refuse de communiquer la moindre information concernant sa gestion et son financement, notamment depuis le divorce consomm&eacute entre le vice-pr&eacutesident, Najib Melhli, et son pr&eacutesident, Mustapha El-Haddaoui. Un divorce survenu suite aux querelles d’int&eacuter&ecircts et de personnes au sein de l’AMF, partenaire privil&eacutegi&eacute de la F&eacuted&eacuteration Royale Marocaine de Footballdans le d&eacuteveloppement et la promotion du football au Maroc, selon la pr&eacutesentation! Contact&eacute il y a quelques mois, l’ex vice-pr&eacutesident de l’association, Mr Mehdi Melhli, n’a pas ni&eacute le montant de 200.000 Dollars per&ccedilu annuellement par la tr&eacutesorerie de l’AMF mais a malheureusement refus&eacute de r&eacutepondre &agrave nos questions invoquant qu’il &eacutetait &laquodans l’attente d’&eacutel&eacutements de preuves suppl&eacutementaires pour agir une bonne fois pour toute car ses (EL-Haddaoui) agissements nuisent gravement &agrave l’image du Maroc et surtout &agrave tous les footballeurs.&raquo
Nous avons &eacutegalement contact&eacute le suppos&eacute Tr&eacutesorier de l’AMF, Mr Hassan Nader, qui figure actuellement dans l’organigramme de l’association en tant que tel. Surpris par notre d&eacutemarche de v&eacuterit&eacute, l’ancien international Marocain, nous a avou&eacute &laquo Je n’ai jamais fait partie de l’association en tant que Tr&eacutesorier&raquo avant de pr&eacuteciser que c’est son ami, Mustapha El-Haddaoui, qui a d&eacutecid&eacute de le nommer &agrave ce poste « fictif », &laquoJe suis donc dans l’incapacit&eacute de vous donner des pr&eacutecisions au sujet de la gestion de l’AMF&raquo Pourtant, et sa photo et son nom figurent sur la liste de la direction de l’AMF, au c&ocirct&eacute d’un certain Hassan Fadil, autre ancien footballeur marocain, pr&eacutesent&eacute comme secr&eacutetaire de l’association. Autre poste fictif tr&egraves significatif est celui occup&eacute par une proche de Mustapha El-Haddoui, Mme Mouna Ben-Admoun, pr&eacutesent&eacutee comme Assistante de direction. Cette derni&egravere n’a aucun bureau dans les locaux de l’AMF (au sein du stade Mohamed V &agrave Casablanca) appartenant &agrave la municipalit&eacute de Casa qui les a g&eacuten&eacutereusement et gratuitement mis &agrave la disposition de Mustapha El-Haddoui Pourtant celui-ci dispose d’un budget (FIFPro) dont une partie est logiquement r&eacuteserv&eacutee &agrave la logistique (location des locaux, entretiens, mobilier,&hellip). Ou va cette partie d’argent? Que fait Mustapha El-Haddoui des 200.000$ per&ccedilus annuellement et que fait-il de l’argent r&eacutecolt&eacute gr&acircce aux cotisations des joueurs membres? Difficile de trouver des r&eacuteponses &agrave nos questions lorsque la direction et l’administration se refusent &agrave toute transparence se limitant &agrave un silence assourdissant. Seul Hassan Nader a accept&eacute de nous r&eacutepondre avec franchise. Nous demandons donc &agrave la FIFPro, &agrave la FRMF et au Minist&egravere des Finances de se pencher s&eacuterieusement sur la tr&eacutesorerie de l’AMF afin d’&eacuteclairer les joueurs et l’opinion public sur ces zones d’ombre dans la gestion et le financement de cette association syndicale qui, sous sa banni&egravere &eacutegalit&eacute, solidarit&eacute fraternit&eacute, pr&eacutetend dans sa rubrique &laquoRaisons d’adh&eacuterer &agrave l’AMF&raquo se positionner contre toute forme d’exploitation des joueurs par des tiers, et plaide pour la transparence de tous les mouvements et leur contr&ocircle !!