Les Diables Rouges d&eacutebuteront le Mondial contre l&#39Alg&eacuterie &agrave Belo Horizonte mardi prochain. Selon Nacer Chadli, la vraie ambiance du Mondial ne se ressentira qu&#39&agrave ce moment-l&agrave, a-t-il d&eacuteclar&eacute apr&egraves l&#39entra&icircnement de mercredi &agrave Mogi Das Cruzes.

&quotNous nous sommes bien repos&eacutes et, aujourd&#39hui, bien entra&icircn&eacutes. Le terrain est bon et ce que nous avons vu de l&#39h&ocirctel n&#39est &eacutegalement pas mal&quot, a-t-il jug&eacute. &quotLa vraie sensation du Mondial manque encore&quot, a reconnu Chadli. &quotNous sommes ici depuis seulement un jour. Je trouve honn&ecircte de dire que nous allons vraiment ressentir l&#39atmosph&egravere du Mondial seulement la veille de notre match contre l&#39Alg&eacuterie.&quot
&quotCe ne sera pas une rencontre facile&quot, estime le milieu polyvalent de Tottenham. &quotNous n&#39avons pas encore analys&eacute notre adversaire, mais nous savons tous que l&#39Alg&eacuterie est une bonne et solide &eacutequipe. Quelqu&#39un comme Nabil Bentaleb (ndlr: &eacutequipier de Chadli &agrave Tottenham) par exemple, est un vrai talent, rempli de qualit&eacutes. Il a tout pour devenir un grand joueur.&quot
Chadli n&#39est pas un titulaire indiscutable des Diables Rouges. &quotSinc&egraverement, je ne me pose pas trop de questions. Je verrai bien le jour du match si je suis dans le onze de base ou pas. Si je commence sur le banc, je serai de toute fa&ccedilon pr&ecirct si le coach m&#39appelle. Je trouve plus important que nous fassions une bonne Coupe du monde et d&#39aller loin.&quot