Le match Burundi – Maroc s’est déroulé dans des conditions difficiles. Mais les Lions de l’Atlas ont facilement remporté la mise grâce aux plus jeunes.

Noussair Mazraoui soulage Halilhodzic en ouvrant le score à la 27è minute suite à un coup-franc mal négocié par le gardien burundais. Youssefd En-Nesyri a rassuré les marocains en doublant le score (39′). En fin de rencontre, le jeune Sofyan Amrabat lance Achraf Hakimi pour signer le troisième but à la 83ème minute.

Score final, 3-0 pour des Lions remaniés mais plus efficaces. De quoi faire oublier la frustration du match précédent contre les Mourabitounes. D’autant que cette victoire face aux Hirondelles offre la tête du groupe aux Lions de l’Atlas.

La réussite sourit aux audacieux

Ce mardi à Bujumbura, la réussite était du côté de la jeunesse marocaine, volontaire et audacieuse dans tous les secteurs de jeu. Au passage, la moyenne d’age d’En-Nesyri, Hakimi et Noussair ne dépasse pas 22 ans. Ils deviennent les buteurs salvateurs du staff de Vahid Halilhodzic sur la sellette avant cette rencontre.

Par ailleurs, il semble que notre analyse critique sur le jeu de Nordin Amrabat a porté ses fruits. En tout cas, la rédaction peut le penser.
Coïncidence ou conséquence ? Vahid Halilhodzic n’a pas titularisé Nordin Amrabat à Bujumbura. Le Lion d’Al Nassr est entré en jeu en fin de match. il a participé à cette victoire qui met du baume au cœur des supporters marocains. Sa non titularisation a permis à Hakimi de briller sur le flanc droit, son couloir de prédilection (TbarkAllah).

Du temps pour Vahid

A noter que la première victoire officielle de Vahid Halilhodzic est acquise en déplacement, loin de la pression « locale ». De quoi permettre au bosnien de passer une bonne fin d’année 2019, au plus grand désarroi de ses détracteurs.