Abdessalam Ouaddou, toujours aussi passionn&eacute et disponible pour &eacutevoquer le football marocain nous a d&eacutelivrer sa vision et son avis sur l&#39&eacutelection de Badou Zaki, de son staff et sa vision de l&#39avenir du football marocain.

Votre premier ressenti quand vous avez appris la nomination de Badou Zaki comme s&eacutelectionneur du Maroc ?

Il faisait parti des candidats potentiels pour prendre les r&ecircnes de l&#39&eacutequipe nationale, il y avait de beaux noms et il a &eacutet&eacute l&#39heureux &eacutelu , forc&eacutement je suis heureux pour lui car il fr&eacutemissait d&#39envie de reprendre du service depuis 2004 , il a postul&eacute apr&egraves le limogeage de Gerets mais Taoussi lui a &eacutet&eacute pr&eacutef&eacuter&eacute. D&eacutesormais, c&#39est un gros challenge pour lui . La chose positive pour lui c&#39est que le nouveau pr&eacutesident, Faouzi Lekjaa, a fait participer plusieurs familles du football, des leaders d&#39opinion dans le sport et notamment quelques journalistes de la presse sportive, ce qui est tr&egraves rarissime pour le rappeler. L&#39opinion publique le souhaitait aussi, donc il fait l&#39unanimit&eacute. J&#39esp&egravere que tous ces protagonistes le laisseront travailler, m&ecircme dans des p&eacuteriodes compliqu&eacutees ,comme je l&#39ai toujours pr&ocircn&eacute pour tous les s&eacutelectionneurs pr&eacutec&eacutedents , car le facteur temps est primordiale pour mener au mieux un tel chantier .Nous devons tous faire bloc derri&egravere Badou Zaki , il a &eacutet&eacute &eacutelu d&eacutemocratiquement et nous devons lui montrer ainsi qu&#39aux joueurs que tout le Maroc est derri&egravere eux.

Le fait d&#39associer Badou Zaki avec M&#39Hamed Fakher comme s&eacutelectionneur local est une bonne alchimie selon vous ?

Oui je le pense, c’est le choix du pr&eacutesident, s’il en a d&eacutecid&eacute ainsi c&#39est que c&#39&eacutetait bien r&eacutefl&eacutechi. Ce sont deux personnages importants dans le paysage du football marocain qui se connaissent bien, donc je pense qu&#39ils prendront du plaisir &agrave collaborer ensemble dans leurs diff&eacuterentes t&acircches. Je pense qu&#39ils ont tous les deux &agrave c&oeligur de redorer le blason et de redonner ces lettres de noblesse &agrave notre football national.

Les arriv&eacutees dans le staff de Zaki, de l&eacutegendes interg&eacuten&eacuterationnelles comme Mustapha Hadji, Said Chiba et Aziz Bouderbala sont-elles une bonne chose ? Vous pensez qu&#39ils auront un impact dans la cr&eacuteation d&#39une identit&eacute de jeu marocaine pour la s&eacutelection ?

Le casting est effectivement all&eacutechant ,r&eacuteunir autant de joueur qui ont fait r&ecircver des g&eacuten&eacuterations est tout &agrave fait exceptionnel ,&ccedila ne peut qu&#39 &ecirctre positif pour les joueurs &agrave condition que chacun trouve sa place dans ce quatuor ,avec des r&ocircles bien d&eacutefini .Quand a l&#39identit&eacute du jeu &agrave la marocaine , nous l&#39avons toujours eu m&ecircme avec les s&eacutelectionneurs pr&eacutec&eacutedents et au niveau des cat&eacutegories de jeunes, c&#39est les joueurs qui donnent cette identit&eacute ,bien s&ucircr avec la philosophie du s&eacutelectionneur ,mais le profil du joueur maghr&eacutebin est connue par sa capacit&eacute a&eacuterobique, sa technique balle au pied et sa vitesse d&#39ex&eacutecution . Son aisance lui donne beaucoup de possibilit&eacutes sur le terrain. Les probl&egravemes que l&#39on a eu ces derniers temps sont un vrai probl&egraveme d&#39&eacutequilibre tactique entre la transition offensive et d&eacutefensive .Et puis le Maroc a un besoin urgent d&#39un buteur, d&#39un tueur devant le but .On ne peut pas gagner une comp&eacutetition sans un vrai buteur et un bon gardien de but.

Lors des prochains mois, le Maroc va multiplier les rencontres amicales. Est-ce que la FRMF doit s&#39axer uniquement vers des nations africaines pour les matchs amicaux ?

&Eacutetant donn&eacute que la CAN se passe au Maroc sur des terrains de qualit&eacute et un climat similaire, il n&#39est pas g&ecircnant d&#39avoir des &eacutequipes europ&eacuteennes comme sparring-partner. Les fondamentaux doivent rester les m&ecircmes lorsque l&#39on joue une &eacutequipe d&#39Afrique subsaharienne ou europ&eacuteenne. Si la CAN se d&eacuteroulait en revanche dans ces pays avec un climat tropical, &eacutequatorial ou aride la pr&eacuteparation aurait &eacutet&eacute diff&eacuterente.

Quelle recette Badou Zaki doit-il mettre en place pour pr&eacuteparer au mieux, le Maroc a sa propre CAN ?

Recette ? Je ne sais pas s&#39il y a des recettes miracles en football par contre ce dont j&#39ai la conviction c&#39est le travail, l&#39envie de faire des efforts collectivement, de suer ensemble. L&#39&eacutelection du pr&eacutesident Faouzi Lekjaa et forc&eacutement la nomination tardive du s&eacutelectionneur n&#39est pas l&#39id&eacuteal, cependant le coach (ndlr: Badou Zaki) devra vite instaurer des r&egravegles de vie et une coh&eacutesion au sein de ce groupe car m&ecircme s&#39ils se connaissent pour la plupart, cela fait un moment qu’ils n&#39ont pas jou&eacute ensemble. Les joueurs auront une grande responsabilit&eacute, ils devront tr&egraves rapidement adh&eacuterer au projet de jeu de Zaki qui demande beaucoup d&#39investissement et de sacrifice sur le terrain et en dehors. Nous avons de tr&egraves bon joueurs, maintenant il va falloir trouver la bonne alchimie pour faire jouer tout ce beau monde ensemble et pour un projet commun.