Cristiano Ronaldo, capitaine du Portugal et Ballon d’Or 2013, compte sur un « grand soutien » de la population du Brésil, « pays frére », lors de la Coupe du monde (12 juin-13 juillet).

« J’espére un grand soutien de la part des Brésiliens, a dit l’attaquant vedette du Real Madrid mardi sur la chaîne brésilienne SporTV News. C’est un pays frére, un pays qui parle la même langue que nous, c’est une sensation spéciale ».

Les deux sélections peuvent se rencontrer au plus tot en demi-finales, et CR7 espére affronter la Sele&ccedilao locale « en finale », a-t-il souligné. Les deux équipes s’étaient rencontrées en phase de groupes au Mondial-2010 (0-0). Elles s’étaient qualifiées pour les 8e de finale.

Au Brésil, le Portugal est tombé dans un groupe G relevé avec l’Allemagne, le Ghana et les Etats-Unis. « Nous ne sommes pas les favoris, mais nous allons tenter de prendre du plaisir, a dit Ronaldo. Nous savons que nous avons un groupe compliqué, à mon avis c’est le plus fort du Mondial, mais nous allons pas à pas. Nous savons que nous avons un match important contre les Allemands, dés le premier match, puis contre le Ghana, puis les Etats-Unis, pour nous qualifier. Aprés, on verra ».