C’est désormais officiel, aprés de longues semaines d’attentes, la Fédération Royale Marocaine de Football à présentée cette aprés-midi par une conférence de presse l’identité et le staff de l’équipe nationale du Maroc.

Alors que l’on se dirigeait vers un duel entre l’entraineur italien de 75 ans Giovanni Trapattoni et l’entraineur néerlandais Dick Advocaat, le choix de la FRMF présidé par Fouzi Lekjaa s’est tourné vers le marocain que le peuple réclame depuis des années, Badou Zaki.

Badou Zaki retrouve donc sa place sur le banc en tant que patron des Lions de l’Atlas aprés huit longues années d’absence. Tout le monde se rappelle encore son exploit lorsqu’il a emmené l’équipe nationale en finale de la CAN 2004, perdue face à la Tunisie. Aujourd’hui &acircgé de 55 ans, Zaki faisait partie de l’équipe du Maroc 1986 qui s’était illustrée en devenant la premiére équipe africaine à franchir un tour à la Coupe du monde. Son staff sera composé de Said Chiba et Mustapha Hadji comme adjoints, ainsi que Khalid Fouhami (entraîneur des gardiens de but), Aziz Bouderbala (directeur sportif chargé des relations de la Fédération) et Mhammed Fakhir (entraîneur des locaux). Humble, Zaki a promis, une réconciliation avec le public et de redorer le blason de l’équipe nationale. De son coté, Faouzi Lekjaa se dit « fier » de son choix tout en affirmant qu »il en assumera les conséquences. Il s’est présenté comme un président fort capable de prendre des décisions et surtout en assumer les conséquences. Il a également souligné le patriotisme affiché par les candidats marocains en fustigeant la volonté de certains candidats d’entraîner l’équipe nationale tout étant à Rome ou Amsterdam. Le public marocain semble assez partagé sur la question. Il y a les nostalgiques qui ont exprimé leur joie aprés cette nomination. Il y a également ceux qui pensent que c’est un mauvais choix au vue du palmarés de Badou Zaki. Enfin, les neutres ne savent pas quoi penser et n’espérent qu’une seule chose: voir les Lions de l’Atlas revenir au plus haut niveau durablement. Selon la presse marocaine, Zaki percevra environ 500 000 DH par mois. La durée du contrat serait de 3 ans et Lekjaa aurait fixé comme premiers objectifs: la qualification en finale de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations qui se déroulera au Maroc en 2015 et en demi-finale de l’édition de 2017. Le suivant est évidemment la qualification à la Coupe du Monde 2018 en Russie, prochain adversaire des Lions de l’Atlas le 6 juin prochain.