L’Union arabe de Football association (UAFA) a débouté, ce dimanche, le Wydad de Casablanca qui réclamait la victoire sur tapis vert pour le match aller des huitièmes de finale de la Coupe arabe Mohammed VI.

C’est la fin d’une affaire qui, finalement, n’en était pas une. Ben Malango, le nouvel attaquant du Raja Casablanca avait bien le droit de disputer le derby, face au Wydad, comptant pour les huitièmes de finale de la Coupe arabe Mohammed VI, le 2 novembre dernier (1-1).

C’est en substance, ce qu’à indiqué l’Union arabe de football association, ce dimanche par la voie d’un communiqué. L’UAFA explique, en effet, que la participation Malango « est légale étant donné que celui-ci a reçu sa carte internationale avant la date butoir fixée au 15 septembre ».

L’instance arabe avait déjà donné raison au club rajaoui après une première procédure mise en route par le WAC. Mais le club dirigé par Saïd Naciri avait décidé de faire appel, affirmant posséder de nouveaux éléments par rapport au joueur congolais notamment en ce qui concerne son nombre de sélection avec la République Démocratique du Congo, insistant sur le fait qu’il n’ait pas disputé les 10 rencontres réglementaires pour être recruter par un club de Botola.

Mais l’UAFA n’a donc pas retenu ces arguments. Le WAC devra, dès lors, s’acquitter d’une amende de 2.000 dollars pour cette procédure et devra se préparer pour le derby retour, programmé ce samedi 23 novembre au Complexe Mohammed V de Casablanca.