Lors d’une réunion exceptionnelle, le bureau dirigeant de l’OCK a démis le directeur administratif, El Houssine Hindi, de ses fonctions, à cause des erreurs administratives commises par le club au cours de cette saison. Surtout aprés la derniére décision de la commission des droits de la Fédération Royale marocaine du football qui consiste en la soustraction de quatre points de l’escarcelle de l’équipe khouribguie la considérant vaincue devant le WAF. Cette décision a soulevé de vives réactions parmi les supporters khouribguis, les joueurs et les responsables.

Toutes les composantes de l’équipe khouribguie considérent Hindi entiérement responsable de la déduction de six points du compteur de l’Olympique, puisque ce dernier a perdu deux points à cause d’une erreur administrative inadmissible, commise par l’ex-entraîneur Fouad Sahabi qui avait aligné quatre joueurs étrangers lors du match FUS-OCK, devant l’inadvertance d’El Houssine Hindi et Ahmed Boutir, et l’octroi de trois autres points au WAF et le retranchement d’un autre point comme pénalité, dans des circonstances très sensibles, surtout que l’équipe est mal lotie et lutte désespérément pour rester parmi l’élite.

Et comme un malheur ne vient jamais seul, la FRMF a remué le couteau dans la plaie en suspendant l’attaquant Majd Eddine El Jilani et l’administrateur Ahmed Boutir pour quatre matchs, avec une amende de cinq mille dirhams pour le club.

El Jilani a déclaré qu’il n’est pas responsable de son intégration dans l’équipe contre le Wydad de Fés et n’endosse pas la responsabilité de la déduction des quatre points du compteur de son équipe.

Attristé à cause de la situation difficile que traverse son équipe, El Jilani a ajouté que l’Olympique Khouribga a amélioré son niveau et ses résultats depuis les matchs retour, aprés l’arrivée de l’entraîneur tunisien Ahmed El Ajlani, mais que la déduction des quatre points a eu un impact négatif sur toutes les composantes de l’équipe (le public, les joueurs, les cadres administratifs et techniques). Surtout que chaque point dans les circonstances actuelles vaut son pesant d’or.

Dans un autre registre, l’Olympique de Khouribga a demandé à la Fédération Royale marocaine du football de revoir ses décisions concernant l’OCK.

Les responsables du club cherchent à convaincre la commission d’appel de permettre à l’OCK de profiter des services d’El Jilani lors du prochain match contre le Wydad de Casablanca pour le compte de la 23éme journée du Botola Pro Elite1, dimanche, à partir de 19h, au Complexe OCP .

Par ailleurs, les associations des supporters de l’OCK ont observé un sit-in de protestation dés l’annonce de la décision de la FRMF, à la place Al Moujahidine.