Le Bayern Munich, en s&#39imposant au Hertha Berlin (1-3) avec un but de Rib&eacutery, est devenu le premier champion d&#39Allemagne sacr&eacute d&egraves le mois de mars, battant son propre record de pr&eacutecocit&eacute &eacutetabli le 6 avril dernier, mardi lors de la 27e journ&eacutee.

Neuf mois apr&egraves sa pr&eacutesentation officielle, Pep Guardiola, l&#39ex-mentor du grand Bar&ccedila, a d&eacutecroch&eacute son premier titre allemand, le 24e de la maison bavaroise, une journ&eacutee plus t&ocirct que son pr&eacuted&eacutecesseur Jupp Heynckes.

Le +Rekordmeister+ compte une avance insurmontable de 25 points sur Dortmund, tenu en &eacutechec par Schalke dans le derby de la Ruhr sans but et sans incidents.

D&eacutependant du r&eacutesultat de ses poursuivants samedi, le Bayern avait cette fois son avenir entre ses mains. Et il a &eacuteteint tr&egraves vite le suspense… D&egraves le coup de sifflet, l&#39&eacutequipe de Guardiola a monopolis&eacute le ballon, promen&eacute l&#39adversaire, multipli&eacute les occasions et plant&eacute deux banderilles en moins d&#39un quart d&#39heure. La suite n&#39&eacutetait qu&#39une domination bavaroise sans partage.

Avec cette 19e victoire de rang, le Bayern a port&eacute &agrave 52 sa s&eacuterie de matches sans d&eacutefaites et peut devenir le premier club de l&#39histoire &agrave compl&eacuteter une saison sans connaitre l&#39&eacutechec.