Quel que soit le vainqueur de la finale de la Coupe du Trône, l’issue sera forcément historique puisque ni le Hassania d’Agadir ni le Tihad sportif de Casablanca n’ont jamais remporté de Coupe du Trône.Une finale inédite en Coupe du Trône aura lieu sur la pelouse du stade d’honneur d’Oujda lundi 18 novembre. Une date hautement symbolique puisqu’il s’agit du jour de la fête de l’Indépendance.

Le club qui remportera la Coupe du Trône empochera un chèque de 2,5 MDH et assurera une participation à la Coupe de la CAF. Le dauphin remportera la somme de 1,5 MDH, tandis que les clubs éliminés en demi-finales se consoleront avec 1 MDH.

Il s’agit d’une finale d’autant plus inédite qu’elle oppose un club de première division, le Hassania, à un club qui vient de monter en deuxième division, le Tihad sportif de Casablanca (TAS). Puisque la saison passée encore, le club mythique de Hay Mohammadi végétait en division d’honneur. Si le TAS n’a jamais atteint la finale de la Coupe du Trône, ce n’est pas le cas du club Soussi.

Le Hassania a en effet échoué une première fois à glaner le précieux trophée en 1963, lorsqu’il s’est incliné en finale face au Kawkab de Marrakech à Casablanca. Il aura fallu attendre plus de quatre décennies pour revoir le HUSA à ce stade de la compéition. En 2006 en effet, les Soussi se sont une nouvelle fois inclinés en finale face à l’Olympique club de Khouribga de feu Mustapha Madih. Le club gadiri, qui a déjà remporté le championnat à deux reprises sous l’ère de Mhammed Fakhir, espère bien garnir sa vitrine avec sa toute première Coupe du Trône face au TAS.