Abdeslam Ahizoune a été réélu président de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA) pour un quatrième mandat lors de l’Assemblée générale ordinaire de la FRMA, tenue lundi à Rabat.

Abdeslam Ahizoune a été réélu président de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA) pour un quatrième mandat. Une réélection contestée par Hicham El Guerrouj, qui était son adversaire lors de l’assemblée générale tenue ce lundi.

Seul candidat face à Abdeslam Ahizoune lors de l’assemblée générale élective de la FRMA tenue ce lundi à Rabat dans une ambiance houleuse, Hicham El Guerrouj a quitté la salle juste après la réélection d’Ahizoune pour un quatrième mandat.

Abdeslam Ahizoune avait été élu président de la FRMA pour la première fois en décembre 2006 en replacement de Mohamed Aouzal, alors président du Comité intérimaire. Il a ensuite été réélu à la tête de l’instance dirigeante de l’athlétisme national le 29 novembre 2010, puis le 29 novembre 2015 pour un troisième mandat.

Face à la presse, l’ancien athlète marocain a contesté cette réélection, accusant Ahizoune d’avoir enfreint la loi. “Ahizoune n’a pas le droit de se présenter pour un nouveau mandat. Il est là depuis 2006. Ce qui est arrivé lors de l’assemblée générale est un scandale qui nuit à l’image de l’athlétisme marocain ”, a-t-il déclaré.

“Ahizoune a défié tout le monde et il n’a respecté ni les lois ni les statuts adaptés à la loi 30.09”, a-t-il ajouté.