Faouzi Lekjaa : J’espère œuvrer pour le bien du football

A peine quelques heures après son élection à la tête de la FRMF, nous avons rencontré Faouzi Lakjaâ qui a bien voulu répondre à nos questions malgré la fatigue ressentie après une AGO marathonienne.

Le Matin.ma :Que ressentez-vous après votre élection à la tête de la FRMF?
Faouzi Lekjaa : C’est une grande responsabilité qui m’honore, j’espère avec l’ensemble du nouveau bureau, que nous allons aller de l’avant pour développer le football national. J’espère œuvrer pour le bien du football.

Que pensez-vous du compromis trouvé ?
Dans notre approche, il n’a jamais été question de marginaliser qui que se soit. S’il n’y avait pas ce consensus, on aurait tout de même trouvé d’autres canaux pour associer les membres de l’autre liste dans notre travail. Ce que nous avons vécu aujourd’hui est plutôt positif parce que c’est la démocratie qui s’est exprimée. L’idéal dans tout cela est d’avoir réussi à arriver à un consensus suite aux propositions de l’ensemble des parties pour sortir du blocus. Cet accord est dans l’intérêt national en général et dans l’intérêt du football national en particulier.

Est-ce que consensus ne constitue pas un coup d’arrêt au processus démocratique ?
C’est une chose plutôt positive puisque l’apprentissage de la démocratie demande d’acquérir la culture démocratique et cela demande beaucoup de temps.

Quel est votre programme pour sortir le football national dans sa crise ?
Notre programme est celui que nous avons discuté avec l’ensemble des membres de ma liste. On essayera de l’enrichir en associant tous les acteurs de football national. On va mettre sur place une véritable feuille de route avec une vision claire pour développer notre football.

Est-ce que vous allez tenir votre première réunion du bureau fédéral à Laâyoune comme vous l’avez promis ?
Inchallah, nous allons tenir cette promesse.