La plupart des clubs de la Botola sont littéralement en crise. Si certains ne le montrent pas pour l’instant, Marouane Bennani, le président du MAS ne suit pas la tendance et menace de jeter l’éponge si la FRMF ne tient pas ses promesses en ce qui concerne le versement des indemnités sur les droits de retransmission. Il signale aussi que les joueurs n’ont pas été payé depuis deux mois.

Dans une interview au quotidien Le Matin, Bennani a indiqué que « les caisses du clubs sont vides » en pointant du doigt Ali Fassi-Fihri qu’il désigne comme responsable de cette crise: »Nos caisses sont vides alors que nous devons de l’argent au WAC pour le transfert de Atillah, soit environ 770 000 dirhams. Le président de la FRMF Ali Fassi Fihri m’a fait la promesse de régler ce problème bien avant le début du championnat. Nous sommes à la 7e journée et rien n’a été fait.  » a t-il déclaré avant d’ajouter : »La situation est très critique. Et honnêtement si d’ici la fin du mois de décembre le problème n’est pas réglé, je m’en irais. »