Le président du Wydad de Casablanca et actuel premier vice-président de la FRMF, Abdelilah Akram, est officiellement rentré dans la course à la présidence de la FRMF pour occuper le poste vacant après le départ d’Ali Fassi Fihri.


"C'est surtout une réponse à la politique d'humiliation engagée par certains à notre encontre… J’ai  une expérience bien distinguée et je représente un grand club marocain qu'est le Wydad. Je ne pense pas rencontrer de difficultés si je suis élu" a déclaré le candidat dans un entretien accordé à Koora.

Par ailleurs, le Matin nous informe que le général, Noureddine El-Kanabi, lui aussi candidat à la présidence de la Fédération royale marocaine de football (FRMF)  a finalement renoncé à briguer ce poste pour laisser place et soutenir son ami, Abdelilah Akram, président du WAC.