Contrairement aux déclarations de Badou Zaki (lire interview), des confidences émanant du club révèlent un certain malaise au sein de l'équipe Safiote sur la gestion sportive de son entraineur qui n'a toujours pas gagné le moindre match depuis le début de la Botola Pro (deux défaites et deux nuls).

La direction de l'équipe aurait entamé des négociations avec l'entraîneur suisse, Charles Rosli pour succèder à Badou Zaki dont les jours sont déja comptés à Safi, surtout que les joueurs qu'il a été cherché lui même n'arrivent toujours pas à donner satisfaction aux supporters de l'OCS.