Étincelant en club, Hakim Ziyech ne brille plus avec les Lions de l’Atlas. Absent du dernier rassemblement, le maestro de l’Ajax Amsterdam est de retour en sélection pour affronter la Mauritanie et le Burundi.Toutes les semaines les amateurs de football se régalent des exploits d’Hakim Ziyech. Que ce soit dans le championnat néerlandais avec ses dribbles et passes décisives, ou en Ligue des Champions avec des buts magnifiques, le Marocain brille de mille feux depuis le début de la saison avec l’Ajax Amsterdam.

Paradoxalement, le natif de Dronten n’est plus que l’ombre de lui même quand il est question de la sélection. Et ce depuis la Coupe d’Afrique des Nations disputée en Égypte. Son échec sur penalty contre le Bénin à la dernière minute en huitième de finale, point d’orgue d’un tournoi raté par le milieu de terrain, est encore dans toutes les têtes.

De retour en sélection dès le premier match de l’ère Vahid Halilhodzic, Ziyech s’est illustré en manquant un autre penalty, contre le Burkina Faso en amical (1-1). Remplaçant lors du match suivant contre le Niger (1-0), il a surtout brillé par des mauvais choix, s’évertuant à faire la différence tout seul, ce qui ne lui ressemble pas.

En octobre, Hakim Ziyech a quitté la tanière pour cause de fatigue, et n’a donc pas participé aux amicaux contre la Libye (1-1) et le Gabon (2-3).

C’est peu dire que son bilan récent avec la sélection contraste avec rendement en club.

Vendredi, les Lions de l’Atlas entament leur parcours qualificatif à la CAN 2021 face à la Mauritanie, avant un déplacement au Burundi le 19. Une occasion parfaite pour Ziyech de marquer les esprits dans des matches qui comptent.

Depuis que Vahid Halilhodzic est arrivé, l’équipe nationale est à la peine avec 1 seule victoire en 4 matches (Niger). Par son volume de jeu et sa capacité à mettre ses partenaires offensifs dans d’excellentes conditions, Hakim Ziyech est sans nul doute le leader technique dont les Lions ont besoin.

Le 16 novembre dernier contre le Cameroun a Casablanca en éliminatoires de la CAN 2019, le joueur de l’Ajax avait signé un doublé, permettant aux Lions de l’Atlas de batrre les Lions Indomptables pour la première fois de l’histoire. Un an après, il est grand temps pour lui de retrouver toute sa magie, pour faire oublier ces dernières sorties sous le maillot marocain.