Le Helsingborgs IF a résilié le contrat de le milieu de terrain Marocain de 29 ans, Rachid Bouaouzan. accusé d'être à l'origine d'un incident qui s'est passé lors d'une séance d'entraînement. "Nous sommes très désolés de perdre un très bon joueur, mais son départ reste la meilleure solution pour nous et pour Rachid sur le long terme. Nous devons nous concentrer sur nos objectifs et sur les quatre matches restants" a déclaré le directeur sportif du club, Jesper Jansson.

Rachid Bouaouzan joue en Suède depuis 2010, son contrat arrivait à échéance à la fin de l'année en court mais Helsingborgs IF a décidé de se séparer de lui." Je me sens malheureux, c'est tellement inhumain de me traiter de la sorte. Je suis choqué et je me demande si il y a autre chose derrière tout ça !, s'étonne Bouaouzan.
Les médias suédois évoquent un incident avec
Erik Edman qu'ils avancent comme raison du «licenciement» de Bouaouzan.

Rappelons que Lors de sa deuxième saison au Sparta Rotterdam, Bouaouzan fit les gros titres de la presse Néerlandaise lors qu'il avait brisé la jambe de l'un de ses adversaires, Nils Kokmeijer, contraint de mettre un terme à sa carrière.

Suspendus 10 matchs par la KNVB, la justice néerlandaise avait également condamné le milieu de terrain à une peine de 6 mois de prison avec sursis, une peine confirmée par la cour suprême des Pays Bas en 2008.