Fakhir : Personne ne pourra déstabiliser l’équipe…

Dans une interview accordée à Aujourd'hui le Maroc, l'entraineur Marocain du Raja Casablanca, M'hamed Fakhir, s'est exprimé sur les accusations  formulées à son encontre par son ancien joueur et capitaine, Amine Erbate.

Concernant le trucage supposé des matchs par le Raja, M’hamed Fakher a commenté " Généralement, je ne fais pas attention aux déclarations de quiconque, mais la sortie médiatique d’Amine Erbate était une grande surprise pour moi, car c’est un joueur qui a porté les couleurs du Raja durant plusieurs années, et la séparation avec le club ne peut justifier les propos haineux qui lui ont été accordés mais au contraire lui enlèvent toute sa crédibilité. Nous sommes dans un pays de justice et chacun sait ce qu’il doit faire pour protéger ses intérêts. Le Raja a fait recours à la justice contre ledit joueur et bien sûr lui aussi devrait assumer sa responsabilité et les conséquences de ses paroles et ses actions."
Au sujets des conséquences des déclarations d'Erbate, Fakhir précise " Je ne crains pas pour ma réputation ni celle du Raja. Et ce ne sont pas les déclarations d’un simple joueur qui vont salir mon image. Au contraire…" avant d'ajouter " Tout le monde sait qui est M’hamed Fakher et je ne vais pas revenir sur ma carrière, sur le nombre de titres que j’ai remportés et sur le nombre de joueurs que j’ai révélés. Ce n’est pas ce qui a été dit sur le club ou sur M’hamed Fakhir qui me fait de la peine, mais c’est la réputation d’un grand club comme le Raja qui a été souillée qui me fait mal au cœur."

"Je suis certain qu’il y a des gens derrière les accusations d’Amine Erbate. Comme je suis certain que Erbate a regretté toutes ses déclarations. Ce n’est pas digne d’un joueur que j’ai protégé du public rajaoui et je l’ai soutenu alors que tout le monde était contre lui. J’aimerais bien qu’il sache que personne ne peut toucher à la réputation du Raja et personne ne pourra déstabiliser l’équipe du Raja par ce genre d’accusation. En tout cas, le ministère de la justice prend ce dossier au sérieux." a t-il conclu au sujet de ce feuilleton.