Mounir El Hamdaoui n’a disputé que 96 minutes de jeu pour Malaga mais le club espagnol songe déjà… à lever son option d’achat, fixée par la Fiorentina ! Il faut dire que l’attaquant marocain a plutôt réussi sa première titularisation en inscrivant un triplé et en donnant une passe décisive à Portillo face au Rayo Vallecano (5-0). «Nous sommes surpris par son rendement, a confié Adrian Esparraga sur Canal Sur. Nous verrons s’il continue comme cela. Personne ne pouvait rêver mieux pour ses débuts. Nous allons suivre ça de près pour voir si nous allons lever l’option d’achat.» Cette dernière, pas vraiment élevée (2,5 millions), est une «super affaire» comme l’expliquait le directeur général de Malaga fin août.

Précédemment, face à Séville (2-2), il avait disputé treize bonnes minutes alors qu’il n’avait réalisé que trois entraînements avec sa nouvelle équipe. «Il nous a apporté de la vitesse et il offre toujours des solutions», s’était alors réjoui son entraîneur Bernd Schuster. «En tout cas, l’ambiance était impressionnante à la Rosaleda, a expliqué El Hamdaoui en espagnol à MarcaPendant toute la rencontre, les fans ont poussé. J’étais bouche bée. »

Ayant rapporté le ballon du match chez lui, il a raconté que plusieurs joueurs y avaient inscrit des messages : «Il y en a un qui me disait de mettre beaucoup d’autres triplés. Et puis un autre qui disait"Tu es un crack!Je n’ai pas vraiment compris ce que cela voulait dire.» Avec le temps, espérons pour lui qu’il apprendra la signification de ce mot espagnol qui accompagne les performances des meilleurs joueurs de la Liga.

Pendant ce temps-là, à la Fiorentina…

Ayant monté une très grosse équipe cet été, la Fiorentina n'a pas hésité à prêter Mounir El Hamdaoui, qui n'avait marqué que trois buts en vingt matches la saison dernière. Malheureusement pour elle, Mario Gomez s'est blessé pour deux mois et elle aurait bien aimé compter sur le Marocain, auteur de 64 buts entre 2008 et 2011 avec l'AZ Alkmaar puis l'Ajax.

Source : Francefootball.Fr