JF de Nice : Les lionceaux sont à l’honneur

C’est devant une centaine de supporters marocains que les lionceaux sont parvenus à arracher leur ticket pour les demi-finales. Face à eux, un adversaire burkinabais qui, de par son engagement, n’a pas démérité.

La première mi-temps a vu les marocains prendre le dessus sur le cuir, privant leur adversaire du ballon, les jeunes pousses marocaines se sont rués vers les buts du Burkina Faso. Les protégés de Benabicha avançaient avec des passes courtes, les transmissions étaient très propres. Les ESSAIDI, ATTILAH, HASSOUNI se sont démarqués devant les scouts envoyés par leurs clubs européens.
Après plusieurs tentatives, le jeune AYMANE HASSOUNI trouve la marque d’une reprise aérienne suite à un jeu en triangle très bien réalisé sur le coté.
Le Maroc mène un but à zéro à la mi-temps, mais a toujours besoin d’un autre but pour assurer sa qualification.
Revenus des vestiaires, les jeunes burkinabais se sont déchainés avec un jeu plus rugueux qui a mis à mal les petits marocains. Après un double changement opéré du coté du Burkina Faso, ils ont réussi à dominer le milieu de terrain mais le jeune numéro 3 marocain ESSAIDI a été partout aujourd’hui avec des tacles digne des très bons défenseurs, le jeune marocain a dégouté les attaquants adverses et ce même sur les ballons aériens.
Une deuxième mi-temps hachée par les fautes a vu le 2eme but marocain arrivé à la 82eme minute sur un contre supersonique conclu par Kebir El Ouedie, rentré peu avant, qui s’en est allé battre le gardien. Les dernières minutes étaient longues mais nos lionceaux ont pu trouver les ressources physiques et la solidarité nécessaire à maintenir ce score jusqu’au coup de sifflet final.
Bel engagement et belle cohésion au sein d’une équipe de jeunes très talentueuse.
Le Maroc est qualifié pour les demi-finales, un match qui se jouera le vendredi contre le premier du groupe D.
Les chasseurs de tête ne sont pas rentrés bredouilles !