En marge de la cérémonie de lancement de l’emblème de la Coupe du monde des clubs prévue en décembre prochain à Marrakech et Agadir, le ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine, a annoncé lundi que l’événement générera «un milliard de DH» de recettes.

Censée véhiculer l’image du Maroc, l’organisation de la Coupe du monde des clubs 2013 et 2014 devrait aussi être synonyme de retombées économiques. «Nous attendons un milliard de DH de recettes directes» a chiffré lundi Mohamed Ouzzine, ministre de la Jeunesse et des sports en marge du lancement de l’emblème de la compétition. Des recettes qui devraient provenir essentiellement des dépenses de quelque 100 000 spectateurs attendus lors de chaque édition. À en croire Ouzzine, les supporters devraient injecter quelque 320 millions de DH. La billetterie, 60 millions de DH. Le marchandising, 160 millions de DH. Le reste proviendra des sponsors dont le nombre devrait se situer aux alentours de six.

L’emblème évoque un Maroc accueillant

C’est au cours d’une cérémonie haute en couleur que l'emblème officiel a été dévoilé devant un parterre de personnalités de sports national et international et de la presse.
L'emblème de cette dixième édition reprend les caractéristiques du trophée de la Coupe du Monde des Clubs drapé dans les couleurs du drapeau national et influencé par l’art marocain de zellige. Il évoque un Maroc ouvert, accueillant et multiculturel. À la fin de la cérémonie, un défilé de caftans inspirés par les couleurs des sept équipes qualifiées, accompagné par les enfants qui ont aussi été habillés dans les couleurs des équipes participantes et chacun portant des fanions des équipes. Le lancement de l’emblème marque le début du compte à rebours de l’une des plus grandes compétitions footballistiques jamais organisées dans le Royaume.

Lors de cette cérémonie, le ministre de la Jeunesse et des sports, a indiqué que l’organisation de cette compétition constitue un événement sportif majeur à même de donner une dynamique particulière au sport national, de valoriser à nouveau les atouts touristiques du Maroc avec la présence de 100 000 visiteurs attendus sur les deux éditions (2013 et 2014) de ces mondiaux devant se tenir dans le pays. Ouzzine qui était apparu très détendu a lancé un appel à toutes les composantes de la société marocaine à œuvrer ensemble pour la réussite de cet événement. Et de poursuivre que l’organisation de cet événement est un prélude à l’organisation d’autres grandes manifestations sportives. De son côté le président de la FRMF, Ali Fassi Fihri, s’est réjoui de l’organisation de cette Coupe du monde au Maroc en assurant que le cahier des charges de la FIFA a été drastique tout en félicitant l’équipe qui travaille sur ce dossier.

Prix des billets

Le lancement officiel de la vente des billets sera effectué. La vente officielle des billets pour la Coupe du monde des clubs 2013 débutera le 12 octobre. Les prix des tickets pour le grand public varieront entre 100 et 600 DH. Celui des places VIP varie entre 1 400 et
2 000 DH. Le prix des loges a été fixé entre 100 000 et 120 000 DH. Les organisateurs tablent sur une recette de 60 millions de DH rien que dans la billetterie avec un taux d’occupation de 75%.

Une caution de 320 millions de DH

L’état marocain a déposé une caution de 320 millions de DH de garantie à la FIFA, a révélé lundi Mohamed Ouzzine. Il a, ensuite, précisé que si l’événement est réussi, cet argent sera amorti. Pour rappel, le coup d’envoi de la Coupe du Monde des clubs sera donné le 11 décembre par la rencontre Raja de Casablanca-Auckland City. La compétition se poursuivra jusqu’au 21 décembre.

Cinq clubs déjà qualifiés

Pour le moment cinq clubs sont déjà qualifiés au Mondial des Clubs.
Il s’agit du Raja de Casablanca, équipe du pays Hôte. Monterrey du Mexique, représentant de la zone Concacaf. Le Bayern Munich, représentant de l’Europe, Athletic Miniero, vainqueur de la Coupe Libertadores et FC Auckland représentant de l’Océanie. Deux autres clubs manquent à l’appel en l’occurrence le champion d’Afrique et celui d’Asie.

Quelque 100 000 spectateurs fans des sept clubs qui prendront part à cette compétition sont attendus au Maroc entre le 11 et le 21 décembre. Ces spectateurs devront injecter dans le circuit économique national environ 320 millions de DH.