Abderrazak Hamdallah a quitté l’Arabie Saoudite après avoir été entendu par le parquet général à la suite de son altercation avec un agent de sécurité. 

L’international marocain avait refusé que sa femme enceinte passe le scanner de contrôle pour éviter les rayons X. Il est accusé d’outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions, particulièrement envers la policière qui a décidé de porter plainte contre lui.

L’attaquant marocain a pu s’envoler de Riyad via Etihad Airways pour se rendre à Abou Dhabi avant de prendre la direction des États-Unis où il passera ses vacances.

L’instruction se poursuivre dès son retour même si la direction de son club tente d’amadouer sa victime pour qu’elle retire sa plainte.