Le sélectionneur national des Aigles de Carthage, Nabil Maaloul a tout fait pour triompher avec son groupe de joueurs locaux sur ceux de son bourreau Marocain, Rachid Taoussi. Après son élimination du CHAN à Tanger, le technicien tunisien a déclaré que la CHAN n'était pas vraiment dans ses objectifs, ce qui explique sur hystérie sur la ligne de touche lorsque l'arbitre a refusé un but tunisien pour hors jeu. « Certains vont certainement dire que j'ai tenu ces propos après avoir été éliminé. Mais en toute sincérité, je tiens à le répéter nous n'avons pas placé la CHAN parmi nos priorités. Tout le monde sait que la qualification à la phase finale de la C.M au Brésil demeure notre principal objectif.»

Et d'expliquer les raisons de cette double confrontations avec les Lions de l'atlas Locaux en disant « Avec cette double opposition face au Maroc, nous avons opéré un élargissement de l'effectif dans le dessein de retenir un noyau de 5 joueurs potentiellement utiles pour l'équipe nationale A et capable de relever la concurrence. Après tout, les joueurs n'ont pas démérité surtout au match retour à Tanger. Ils se sont investis et impliqués à 100%.

La qualification à la CHAN aurait bien évidement réjouit le sélectionneur tunisien qui se déclare malgré tout satisfait de la prestation de ses joueurs « en dépit de quelques carences repérées. Nous avons joué toutes nos cartes avec les moyens de bord disponibles. » mais à part ça, la CHAN n'était pas dans les objectifs de Maaloul.