Nasser Larguet : De l’exigence en terme d’excellence

Interrogé sur son bilan, le directeur de l’Académie Mohammed VI de football, Nasser Larguet, se dit satisfait du travail collectif accompli dans tous les domaines au niveau de l’éducation avec le respect des valeurs du travail, une scolarité 100% réussie et un football professionnel avec des programmes diversifiés qui répondent aux normes internationales, a t-il déclaré sur aujourdhui.ma.

 Quel sera votre prochain plan d’action et de travail au sein de l’Académie ?

Les prochaines saisons seront encore plus exigeantes en termes d’excellence. Il faut être toujours meilleur dans tous les domaines qui doivent faire notre force: à savoir l’éducation des valeurs du travail, la scolarité et le football qui répond aux normes internationales.

Quelles sont les lacunes que vous avez détectées chez les jeunes que vous avez supervisés ?

Le jeune Marocain a un rapport direct avec le ballon au-dessus de la moyenne des jeunes de son âge en Europe par contre il manque de technique collective de sens de jeu, de qualités physiques telles que la vitesse ou la puissance essentielles pour le haut niveau et de notion de travail et d’effort pour atteindre le niveau professionnel. 

 

En tant que technicien, comment évaluez-vous les dernières sorties de l’équipe nationale ?

Ce n’est pas un sujet que j’aborde pudique, je suis concentré sur les jeunes et leurs évolutions au plus haut niveau. Par contre sur les équipes nationales de jeunes, la Fédération royale marocaine de football est sur la bonne voie et doit rester dans la continuité pour travailler avec les U17 qualifiés au Championnat du monde et les U19 médaillés d’or en Turquie aux jeux méditerranéens hors de nos bases après 30 ans acquis dans notre pays, ce qui lui donne encore une plus grande valeur.

 À votre avis, pourquoi ce recul du football national?

Le football national depuis 4 ans est en convalescence, il y a du mieux mais ce ne sera que par une prise de conscience collective à travers la formation que notre sport redorera son blason.

 Par ailleurs, comment évaluez-vous l’expérience des entraîneurs marocains à la tête de l’équipe nationale ?

Je tiens à vous dire qu’un entraîneur sera toujours tributaire de la qualité des joueurs et leur implication.