Le Maroc a décroché 28 médailles, 7 en or, 10 en argent et 11 en bronze, lors des 17e Jeux méditerranéens, qui se sont terminés dimanche à Mersin se situant au sud de la Turquie. 

Une moisson beaucoup plus abondante que celle de Pescara en 2009 mais qui ne place le Maroc qu'à la 12e des plus participants, soit deux rangs de moins que lors de la dernière édition.
 
Par rapport aux autres pays d'Afrique du Nord, le Maroc a été dépassé cette année par l'Egypte (21 médailles en or, 22 en argent et 24 en bronze), l'Algérie (9 en or, 2 en argent et 15 en bronze) et la Tunisie (7 en or, 19 en argent et 22 en bronze), respectivement 5e, 10e et 11e.
 
Cependant, il s'agit de la troisième meilleure participation marocaine de l'histoire aux Jeux méditerranéens, après celle en Syrie en 1987 où le Royaume avait occupé la 4e place avec un total de 20 médailles (9 d'or, 8 d'argent et 3 de bronze) et l'édition 1983 où le Maroc fut 7e avec 20 médailles (8 d'or, 5 d'argent et 7 de bronze).
 
Il est à noter en outre que seulement 7 disciplines des 20 présentes à Mersin ont pu monter au podium : l'athlétisme, la lutte, le taekwondo, le karaté, la boxe, le football et le judo.