La derniére séance d’entraînement des Eléphants, effectuée hier au stade Félix Houphouet Boigny avant leur départ pour la Tanzanie a été gachée par une bagarre. On ne sait trop pourquoi, Jean-Jacques Gosso Gosso et Abdul Razack en sont venus aux mains. Au grand dam de tous car tout s’était jusque là déroulé dans une excellente ambiance entretenue par le Comité national d’animation et le public autorisé pour la circonstance à avoir accés à l’enceinte du Félicia. Enervés, les supporters ont demandé qu’on sorte les deux joueurs.

L’ambiance s’étant crispée, Sabri Lamouchi, le sélectionneur national, qui dirigeait l’entraînement, a été contraint de tout arrêter. Visiblement courroucé, Augustin Sidy Diallo est sorti du terrain escorté par des policiers. Les supporters, vraiment mécontents, ont jeté des pierres sorties d’on ne sait o&ugrave sur la pelouse. Heureusement, il n’y a eu ni blessés ni dég&acircts matériels. Que va décider la Fédération ivoirienne de football, aprés cette bagarre qui ternit un peu plus l’image des Eléphants qui ont mis au grand jour leurs dissensions internes?