Abderrazak Hamdallah a été interpellé à l’aéroport international de Riyad à la suite d’une vive discussion avec un responsable de la sécurité. La direction d’Al-Nasr déploie de grands efforts pour atténuer la crise, apprend-t-on

La police de l’aéroport a mis l’Wazo rare dans la cage après son altercation avec un officier de sécurité de l’aéroport au grade de sergent. L’attaquant se serait emporté lorsqu’un agent a réclamé le passeport de son épouse « enceinte ».

La police saoudienne a ouvert une enquête sur l’incident ce jeudi suite à la déposition faite par l’officier. Ce dernier dit qu’il a été insulté par Hamdallah qui aurait tenté de passer dans la zone réservée aux femmes.

Hamdallah a nié les accusations mais la police a visionné les caméras de surveillance qui ont enregistré l’incident.
Selon la chaîne d’information saoudienne, les autorités ont empêché Hamdallah et son épouse de voyager. Ils sont finalement rentrés chez eux à Riyad cet après-midi.