Fouad Chafik, latéral droit du FC Istres a bien voulu accorder une interview en exclusivité à la rédaction de Lionsdelatlas.ma. Le jeune joueur enregistre une saison exceptionelle avec son équipe en ligue 2 et a accepté de nous parler de son rendement, sa carrière professionelle ainsi que son avenir avec les lions de l'Atlas. Interview : 

–  LDA : Bonjour Fouad, tu as accordé une interview il y a quelques mois à notre rédaction, les supporters commencent donc à te connaitre. Comme vas-tu déjà ?

Fouad Chafik : Tout va bien hamdollah merci. Comme tu l’as dis, je vous ai accordé une interview en décembre dernier. Et depuis il y a eu quelques changements.

 

–  LDA : Justement, comment se déroule cette de saison avec le FC Istres ?

Fouad Chafik : On a fait une très bonne première partie de saison, j’ai été très surpris par rapport au groupe qu’il y avait au départ. On a réussi à faire de très belles choses et de très beaux matchs. Juste après la trêve, ça s’est dégradé et on a dégringolé dans le classement. Là on se retrouve à cinq points du premier relégable.

 

– LDA : Le club est aujourd’hui 14ème, il est quasiment assuré de rester en ligue 2. Quels sont vos objectifs pour la saison prochaine ?

Fouad Chafik : Pour la saison prochaine, c’est comme pour cette année. L’objectif est d’assurer le maintien. Mais ce sera un maintien ambitieux, dans le sens où si on peut jouer les premiers rôles, on les jouera, si on peut également jouer la montée, on s’en privera pas.

 

– LDA : Cette saison, tu as disputé l’ensemble des rencontres de ton club, 36 en l’occurrence, dont 35 en tant que titulaire, tu es considéré comme le meilleur latéral droit de ligue 2. N’as-tu pas des objectifs plus ambitieux que ceux  affichés par ton club ?

Fouad Chafik : Comme vous l’avez rappelé, j’ai joué 35 rencontres sur 36 en tant que titulaire. La 36ème, je suis rentré à la 10ème minute de jeu à cause notamment d’une blessure. J’ai donc disputé l’intégralité des matchs de mon équipe cette saison. Si vous me considérez comme l’un des meilleurs arrières latéraux de la ligue 2 c’est très flatteur, et j’en suis content. Je ferai le maximum sur le terrain pour y arriver. En ce qui concerne mes objectifs pour la suite, j’aimerai bien passer un palier et donc avoir une proposition d’un club de Ligue 1 ou jouer autre part.

–   LDA : Le mercato estival approche, as-tu eu des propositions concrètes depuis la dernière fois qu’on t’a contacté ?

Fouad Chafik : Non aucune proposition concrète. mais je sais qu’il y a pas mal de clubs qui s’intéressent à mon profil, qui donc s’intéressent à moi. On verra bien par la suite mais je sais que ça va bouger dans les prochaines semaines avec l’ouverture du mercato et la fin des championnats. On verra bien ce qui se passera inchallah.

 

–  LDA : Quels clubs et championnats te font rêver ?

Fouad Chafik : Le championnat qui me fait rêver c’est le championnat anglais. Mais je pense qu’il faudrait d’abord que je joue en ligue 1 pour franchir un palier, et ensuite pourquoi ne pas partir à l’étranger.

 

–  LDA : Le problème avec la ligue 1, c’est que les clubs font beaucoup moins confiance aux joueurs. On voit par exemple que Mehdi Benatia, est parti de Ligue 2 à Clérmont, il a été transféré en Seria A à l’Udinese et il a réussi à s’imposer.

Fouad Chafik : Oui exactement, c’est un bon exemple. D’ailleurs c’est un joueur que je suis à travers les média, et à travers les matchs aussi bien en championnat qu’en équipe nationale. Comme tu l’as rappelé, il évoluait en ligue 2 et il est allé s’imposer en Seria A. Ce sont des exemples qui font rêver et j’aimerai bien sur suivre la même trajectoire.

 

– LDA : Es-tu en contact en ce moment avec des joueurs de l’équipe nationale ?

Fouad Chafik : Je connais bien Romain Ghanem Saiss, c’est un ami à moi avec qui j’ai fait la montée de CFA 2 à CFA avec Valence et il évolue en ce moment à Clermont Ferrand. Il a été sélectionné pour le match amical avec le Togo. Sinon, personnellement je ne connais pas d’autres joueurs à part Zakarya Bergdich. Je les suis continuellement bien sur, mais je ne les connais pas personnellement.

LDA : La dernière fois qu’on t’avait interrogé,  tu nous avais expliqué que personne de la FRMF  ne t’avais encore contacté. La situation a-t-elle évolué ?

Fouad Chafik : Non c’est toujours le cas. Il n’y a eu pas d’appels officiels, ni rien du tout. J’attends toujours, espérons que ça se fera inchallah. Et de toute façon, si ça ne se fait pas, je continuerai à travailler jusqu’à ce qu’on me donne ma chance inchallah.

– LDA : Si tu devais être convoqué, que penses-tu apporter de plus à l’équipe nationale ?

Fouad Chafik : Ce que je peux apporter déjà, c’est une très grande motivation, ensuite de la vitesse et de la percussion. Je veux être bien défensivement et apporter un plus au niveau offensif.

LDA : Crois-tu encore aux chances de l’équipe nationale marocaine à se qualifier au prochain mondial ?

Fouad Chafik : Ca va être difficile quand même mais tant que mathématiquement c’est encore possible, il faut se donner à fond jusqu’à la dernière minute du dernier match.

 

– LDA : A ton avis, qu’est ce qui manque à l’équipe nationale pour qu’elle soit performante ?

 

Fouad Chafik : C’est une équipe qui a pas mal été remaniée, avec des nouveaux joueurs, etc. Il lui manque donc des automatismes. Il y a beaucoup de talent dans cette équipe. Si on prend tous les joueurs individuellement, ils sont tous très bon mais bon c’est le collectif qui compte et j’espère que la mayonnaise va prendre dans les prochaines années.

 

– LDA : Est-ce que tu ne penses pas que le problème peut être mental aussi, qu’on n’a pas une mentalité de gagnant en fin de compte ?

 

Fouad Chafik : Ca peut être ça aussi, après j’ai entendu parler de plusieurs problèmes dans le vestiaire entre joueurs de la botola et les joueurs des championnats européens qui s’entendaient pas trop entre eux. Après moi je n’adhère pas du tout à cela parce que je considère que lorsqu’on joue en équipe nationale on est tous dans le même bateau, on porte tous le même maillot et qu’on veut tous que le peuple soit fier de nous.

– LDA : Les prochains matchs de l’équipe nationale marocaine se déroulent au mois de juin, penses-tu être de la partie ?

Fouad Chafik : J’espère bien être de la partie inchallah, et si on fait appel à moi, ce sera avec un très grand plaisir. Ce sera aussi une grande fierté puisque c’est mon rêve de gamin de porter le maillot de l’équipe nationale. Mon choix il est fait depuis  que je suis tout petit, je me suis toujours dit que si je passais professionnel, je choisirai sans aucune hésitation et sans aucun regret le Maroc même si l’équipe de France faisait appel à moi.

 

– LDA : Ton pronostic pour les prochains rencontres (Maroc-Tanzanie, Maroc-Gambie) ?

Fouad Chafik : Il faudra absolument gagner. Comme je vous ai dis tant que c’est encore possible mathématiquement, il va falloir y croire, et pour ça, il est primordial de remporter ces deux rencontres, d’autant plus que ces dernières se déroulent au Maroc. Il va falloir qu’on remporte ces deux matchs, qu’on se relance et après on pensera au match de la Côte d’Ivoire.

– LDA : Un dernier mot pour les lecteurs de Lionsdelatlas.ma

Fouad Chafik : Merci à tous de suivre les joueurs marocains qui évoluent au championnat marocain comme aux championnats étrangers. Un petit message pour les supporters, qu’ils continuent à regarder Lionsdelatlas.ma qui est un très bon média,  qui donne une très bonne image des joueurs marocains qui évoluent au Maroc comme à l’étranger.